Maths'r'us Index du Forum Maths'r'us
Le forum des matheux de l'UdeS
 
 FAQFAQ PortailCalendrier BETA   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
 Lo-FiVersion Lo-Fi (Beta) 

resistance des objets 3D
Aller à la page: <  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Maths'r'us Index du Forum -> Forum -> Aide en maths -> Aide générale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Roger44


Hors ligne

Inscrit le: 24 Nov 2010
Messages: 9
Localisation: France

Coolness: 9
Average Coolness: 1,00

MessagePosté le: Ven 26 Nov - 20:24 (2010)    Sujet du message: resistance des objets 3D Répondre en citant

Bonsoir, et toujours merci de votre intêret.

En fait j'ai bien l'impression que ce pb de calcul est plus généralisé que je ne croyais au départ. Voir PJ
Roger



Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 26 Nov - 20:24 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Simon
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2009
Messages: 899

Coolness: 948
Average Coolness: 1,05

MessagePosté le: Ven 26 Nov - 23:56 (2010)    Sujet du message: resistance des objets 3D Répondre en citant

Tous les problèmes que tu nous montres Roger sont du même style.

ils se résoudent tous sensiblement de la même façon.

malheureusement, je ne crois qu'aucun d'entre nous ne peut vous fournir une réponse.
_________________
Simon - Moebius

"Tous les nombres sont égaux"
Ibrahim Assem - 1er Octobre 2009


Revenir en haut
Roger44


Hors ligne

Inscrit le: 24 Nov 2010
Messages: 9
Localisation: France

Coolness: 9
Average Coolness: 1,00

MessagePosté le: Sam 27 Nov - 04:46 (2010)    Sujet du message: resistance des objets 3D Répondre en citant

Je commence à croire que c'est un pb de pour les physiciens. Imaginons deux éléctrodes s&parés de 1m. Il y a un champ électrique présent. Nous plaçons un objet quelque part dans ce champ sans toucher les électrodes. Le champ sera perturbé puisque l'objet et l'air n'ont pas les mêmes propriétés dialectriques. Le calcul de la nouvelle répartition de ce champ n'est pas une mince affaire (pour moi) même pour un onjet de forme simple comme une lozange placé au centre du champ.

Ensuite nous relions les pointes du lozange à chaque électrode et un courant continu circulera. Ce courant dépendra d'autres propriétes du matériel, par exemple de la densité des porteurs libres, sachant aussi que la migragation de ces porteurs chargés électriquement va altérer le champ électrique calculé précedemment.

Vous arriverez à maîtriser tout cela un jour peut-être, pour moi c'est un peu tard d'y pencher.

Et tu a raison de dire " Tous les problèmes sont du même style." Je me rend compte que même pour une simple barre de métal que je pensais pouvour calculer, le champ électrique régnant sur ses bords sera forcément différent de celui du centre. Une tige ronde n'aura pas la même resistance qu'une tige carré de même section.


Revenir en haut
Simon
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2009
Messages: 899

Coolness: 948
Average Coolness: 1,05

MessagePosté le: Sam 27 Nov - 08:03 (2010)    Sujet du message: resistance des objets 3D Répondre en citant

Je n'avais eut-être pas été clair, mais oui, c'est ça.

c'est tous exactement la même chose.
les coefficients de frictions et autres vont changer mais la façon de résoudre le problème sera la même.

la façon la plus facile de voir le problème serait probablement celle-ci :

relier 2 objets (point, ligne, surface, etc)
on connaît la "quantité" de départ (que ce soit des gens ou de la tension de courant électrique ou n'importe quoi d'autre)
il faut que la quantité d'arrivée soit la même (moins les pertes s'il y en a).
TOUS les chemins possibles SERONT empruntés.
Il s'agit donc de déterminer la "fréquence d'utilisation d'un endroit" ou la "puissance du courant à un endroit".

C'est très mathématiques comme problème et je peux comprendre pourquoi certain physicien s'arrache les cheveux
, mais il faut une trop grosse base de physique pour bien modéliser le phénomène pour qu'un mathématicien pris de nulle part puisse y répondre.
Quelqu'un à la maîtrise/doc en physique dans le domaine électrique devrait avoir assez de baggage en maths pour être capable d'y répondre.
ou inversement, un mathématicien qui a fait suffisamment de physique pourrait vous aider.
_________________
Simon - Moebius

"Tous les nombres sont égaux"
Ibrahim Assem - 1er Octobre 2009


Revenir en haut
Roger44


Hors ligne

Inscrit le: 24 Nov 2010
Messages: 9
Localisation: France

Coolness: 9
Average Coolness: 1,00

MessagePosté le: Sam 27 Nov - 10:52 (2010)    Sujet du message: resistance des objets 3D Répondre en citant

C'est le silence radio à cette question posée sur un forum physics en GB........

Revenir en haut
Gab
Moebius

Hors ligne

Inscrit le: 30 Avr 2009
Messages: 315
Localisation: Ottawa

Coolness: 325
Average Coolness: 1,03

MessagePosté le: Lun 29 Nov - 09:47 (2010)    Sujet du message: resistance des objets 3D Répondre en citant

En fait, s'il s'agit vraiment de la diffusion de la chaleur, alors il s'agit d'une équation différentielle partielle de 2e ordre selon moi.

Voici un exemple avec une barre de métal: (C'est un modèle simple ici)

Soit L > 0 la longueur de la barre.
L'équation diff. répondant à ce modèle est :
diff(u, t) = alpha*(diff(u, x, x)) avec alpha une constante réelle > 0, x est la position sur la barre, t est le temps et u(x, t) est la température.
On suppose que les bouts sont à une température constante de 0 degré.

On peut la résoudre et en sortir les dérivées partielles à l'aide des séries de Fourier et il faudra donc utiliser la convergence uniforme dans ce cas-ci afin de rentrer la dérivée à l'intérieur de la somme et ce, pour 0 < x < L et pour t > 0. Mais ça, c'est un truc de matheux ; je ne crois pas qu'en physique on ait à prouver ce genre de chose.

Bref, si ça intéresse certains dont Roger, je peux élaborer plus. Mais, ça ne reste qu'un modèle simple sans trop de facteur influant.

EDIT : oups! Il y avait une 2e page Razz. Ce que j'ai marqué reste vrai, mais ne s'applique peut-être pas au problème qu'on a ...
_________________
Gabriel - Moebius


Revenir en haut
Simon
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2009
Messages: 899

Coolness: 948
Average Coolness: 1,05

MessagePosté le: Lun 29 Nov - 09:56 (2010)    Sujet du message: resistance des objets 3D Répondre en citant

en fait Gab, c'est exactement ça, mais amener en 2 dimension au lieu de 1 seule.

mais c'est ça oui.

en passant,

Gab a écrit:
diff(u, t) = alpha*(diff(u, x, x))


je crois qu'on devrait lire :

diff(u, t) = alpha*(diff(u, x, t))
_________________
Simon - Moebius

"Tous les nombres sont égaux"
Ibrahim Assem - 1er Octobre 2009


Revenir en haut
Roger44


Hors ligne

Inscrit le: 24 Nov 2010
Messages: 9
Localisation: France

Coolness: 9
Average Coolness: 1,00

MessagePosté le: Ven 3 Déc - 12:54 (2010)    Sujet du message: resistance des objets 3D Répondre en citant

Bonjour
selon un physics forum en angleterre, il n'y a pas de "trivial mathematical solution" et il faut passer par un "finite element approach" pour les problèmes d'écoulement non-symmetrique.
Roger


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:39 (2018)    Sujet du message: resistance des objets 3D

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Maths'r'us Index du Forum -> Forum -> Aide en maths -> Aide générale
Aller à la page: <  1, 2
Toutes les heures sont au format GMT - 5 Heures
Aller à la page: <  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 - 2005 phpBB Group
Theme ACID v. 2.0.18 par HEDONISM
Traduction par : phpBB-fr.com
___________________________
Nom de domaine financé par
l'Association Générale Étudiante de la faculté de Sciences
de l'Université de Sherbrooke
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯